Allaitement long, dents, déglutition, ... et marche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allaitement long, dents, déglutition, ... et marche

Message  Algrid le Lun 7 Juil - 21:09

Bonsoir,
j'ai reçu il y a quelques jours le mail ci-dessous. Je l'ai anonymé et l'expéditeur pourra s'il le souhaite et s'il lit ce post se faire connaitre.
Je pense qu'on est dans le sujet, mais qu'en pensez vous ?
Je mettrai plus bas mon point de vue et la réponse que j'ai faite...


> Salut Algrid,
> je serais curieuse d'avoir ton avis.
>
> Récemment j'ai découvert sur le site d'Estelle Vereeck, l'auteur du dictionnaire de décodage biologique des dents, qu'elle préconisait un sevrage aux environs d'un an, au moment de la marche.
> Son positionnement ayant fait réagir une maman "maternante", elle lui répond avec des arguments qui ne sont quand même pas insensés, parlant bien sûr de séparation correspondant au moment de la marche, mais aussi de déglution, de mastication, et même d'un lien avec le développement cognitif de l'enfant(mais sur ce point elle ne développe pas).
>
> Elle est la deuxième personne qui me déroute un peu par rapport à cette histoire de sevrage au moment de la marche, et là j'avoue qu'elle se base sur son expérience professionnelle qui n'est pas des moindres.
>
> J'ai parfois l'impression que nous serions comme une génération de mamans maternantes intensivement jusqu'à l'excès pour redécouvrir les besoins des bébés et des enfants, mais au final aussi pour redécouvrir les notres et les respecter, or je constate qu'il y a beaucoup de mamans dépassées, épuisées, perdues dans cette volonté de répondre au mieux, voire à tout
> prix aux besoins de leur bébé.
>
> Aller d'un excès à l'autre pour ensuite revenir à un juste milieu? par la reconnexion à nos enfants nous reconnecter ensuite à nous pour enfin réussir à nous respecter nous aussi, serais-ce le sens de tout ça?
>
> En tout cas il me semble que c'est le parcours que mes enfants me font suivre, le premier m'ayant fait quitter les sentiers battus pour me connecter à lui, le second m'ayant fait expérimenter le maternage intensif jusqu'à me perdre et dépasser largement mes limites pour ensuite mieux les trouver(avec la sensation que lui y a perdu malgré tout, car finalement il y a toujours un problème de limites avec lui...), et ce troisième bébé qui me parle déjà de séparation/distinction/modération alors qu'il n'est pas encore né...
>
> Voici l'article de départ du point de vue d'Estelle : http://www.editionsluigicastelli.com/editionsluigicastelli/index.php?sp=page&c=1754
> (ensuite lire les liens qui suivent, jusqu'à la conclusion)
>
> Je serais vraiment ravie d'avoir tes réflexions sur tout ça si tu as le temps.
> Je t'embrasse...


Alors, passionnant, non ? Mais qu'en penser ? !

Algrid

Messages : 37
Date d'inscription : 30/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ma réponse

Message  Algrid le Lun 7 Juil - 21:13

Coucou,
merci pour cette question, j'ai suivi les liens et toutes ces infos sont très intéressantes. Je ne me suis pas (encore) posé toutes ces questions, j'ignorais même qu'il "fallait" se les poser, puisque je ne soupçonnais pas que l'allaitement puisse avoir des conséquences sur l'orthodontie, les caries, etc... comme Estelle Vereek le dit.

Je vais d'ailleurs faire passer ton mail à mon amie E. qui est dentiste, et à P. qui est orthophoniste, pour savoir ce qu'elles en pensent (P. m'a parlé une fois de la position de la langue et déglutition) Toutes deux allaitent (long) et leur avis m'intéresse ! (je te le ferai passer bien sûr)

Plusieurs points ne me convainquent pas, si je devais être convaincue ! Elià a eu ses deux premières dents à 4 mois, puis les deux suivantes ; il a ensuite sorti une dent par mois... certains bébés naissent avec des dents (c'est rare mais cela arrive) Estelle Vereek dit que le sevrage devrait commencer progressivement à l'apparition des dents... 4 mois me semble TRES tôt !
Autre chose : la marche ; c'est un peu pareil : Nino a marché à 18 mois, Elià à 12... ce n'est pas régulier (et tant mieux !) donc j'ai du mal à généraliser et à lire des généralisations sur ce qu'il faudrait ou non faire.

Une question : l'OMS est elle informée des études dont elle parle ? (je me doute que tu n'as pas la réponse)
C'est pour dire : que fait on de cette recommandation de l'OMS ; il ne s'agit pas d'un groupuscule de mères maternantes intensivement, l'OMS !

Je ne me sens pas une mère maternant intensivement , en tous cas pas toujours. Tu dois d'ailleurs te souvenir de notre discussion avec G. sur l'allaitement, les pleurs et l'apaisement des bébés. Je pense comme toi que nous sommes parfois hésitantes, prises entre l'héritage que nous refusons de transmettre et une image de "mère parfaite répondant parfaitement aux besoins de nos enfants".
Cependant je n'ai pas allaité Nino à la demande après 3 ou 4 mois, et je me sens bien avec ça ; je refuse des tétées à Elià quand j'estime qu'il abuse, et je me sens bien avec ça...

Je crois comme toi que j'ai allaité Nino trop longtemps, qu'il avait besoin que j'initie le sevrage plus tôt que je ne l'ai perçu. Mais je ne crois pas qu'il aurait fallu que je le fasse pour ses un an ; je dirai plutôt : vers ses deux ans, peut être ? (ce qui finalement rejoint presque l'âge de la marche...)
Je sais par ailleurs que je suis déjà dans le "faux" avec Elià mais je rectifie peu à peu. Je ne pense pas qu'il devrait être sevré, mais plutôt qu'il devrait se rythmer et que je dois l'y aider...

Voilà mes réflexions du moment ! Est ce que tu pourras me dire ce que t'ont dit les autres ?
Je continue d'y penser, si j'ai autre chose je te dirai et aussi pour P. et E.

Bises Algrid

Algrid

Messages : 37
Date d'inscription : 30/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

alaitement long et carie

Message  celinec le Mar 8 Juil - 12:57

bonjour,

Voici un sujet fort interressant auquel je vais vous donner mon avis sur la question.

Pour ma part j'allaite ma fille de 18 mois, j'avoue que certaines fois je trouve qu'elle est trop "demandeuse" c'est pourquoi depuis ses 11 mois (casi âge de la marche mais j'ai pas fait exprès lol) je ne l'allaite plus la nuit, j'avais déjà commencé à ne plus l'endormir au sein dès ses 4 mois suite à ma lecture d'Elisabeth Pantley"un sommeil paisible et sans pleurs" j'avoue que ces 2 choses je les ai fait surtout pour mon confort personnel afin qu'elle n'associe pas "réendormissement et tétée" et pour pouvoir mieux dormir et donc être plus à l'écoute en journée .Sur ce sujet, moi qui me trouvait des fois un peu "égoiste" par rapport à d'autres mamans qui continuent à répondre longtemps à tous les besoins de tétée la nuit à leur enfant; j'ai trouvé que finalement j'appliquais un des préceptes de la méthode enseignée dans les ateliers "parler pour que les enfants écoutent" (je suis en train de potasser le bouquin pour lancer des ateliers dans le lauragais) c'est à dire à la fois respecter son enfant et respecter ses propres besoins d'adulte.
Pour ce qui est de l'association allaitement long et caries dentaires, je trouve vraiment absurde de préconiser de sevrer son enfant dès l'âge de la marche. Tout d'abord, parce que l'allaitement long permet de diminuer l'incidence de pleins d'autres maladies (virus, bactéries) en renforcant l'immunité de son enfant et deviner ce qui est responsable des caries ce sont les bacteries qui ont proliférés en compagnie de sucre.
Je pense que l'on peut effectivement déconseiller d'endomir au sein son enfant pour éviter le stagnation de lait sucré dans sa bouche la nuit qui peut eventuellement entrainer l'apparition de caries mais dès lors que l'on apprend à l'enfant à se brosser les dents le soir (je commence déjà avec ma fille qui adore se brosser les dents elle n'en a que Cool et qu'elle ne tète pas après , je ne vois pas où est le problème de l'allaitement long et des caries


Ps les caries chez les enfants de moins de 5 ans sont extrèmement rares et souvent on les retrouve dans des familles où les bonbons circulent pas mal et effectivement les enfants qui s'endorment au biberon de lait.

Bonne réflexion

céline maman de lilia

celinec

Messages : 3
Date d'inscription : 08/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

mon avis

Message  domdom le Mar 8 Juil - 15:30

bonjour,
discussion très intéressante, qui va donner des avis bien partagés à mon avis. Pour ma part, je ne sais pas si il y a vraiment de marche à suivre préétablie, ça me parait un peu érroné de figer les choses.
J'allaite Maceo à la demande (je refuse parfois mais très peu) et il a 23 mois bientôt. J'ai lu je ne sait plus où une citation d'alexander Lowen (créateur de l'analyse bioénergétique: thérapie corporelle d'inspiration analytique) disant que l'allaitement jusqu'aux 3 ans de l'enfant lui semblait approprié. En effet, un sevrage précoce entraine un clivage des sentiments vis à vis de la mère: elle est pour l'enfant objet d'amour, et le sevrage précoce engendre chez l'enfant des sentiments de haine envers cet objet d'amour. Cette ambivalence des émotions est trop difficile à intégrée pour un enfant trop jeune et provoque un clivage des émotions, donc du moi qui du coup se structure de manière scindée. Déjà personnellement convaincue par la bioénergie, ceci a fini de me rassurer.
De plus, il est très courant, dans les milieux "psy", d'entendre associés sevrage et apparition des dents, a priori (si j'ai bien compris) par rapport à l'aparition d'une pulsion destructrice (d'où les morsures). Perso ça ne me parle pas du tout. De mon expérience avec Maceo je n'ai pas sentie cette fameuse pulsion morbide. Des moments de colères oui, mais pas à l'extrême! Et puis la morsure n'a jamais posé problème, n'a quasiment jamais eu lieu.
Voilà ce que le sujet m'inspire!

domdom

Messages : 28
Date d'inscription : 26/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allaitement long, dents, déglutition, ... et marche

Message  aurélie le Jeu 31 Juil - 14:37

Je vais enfin essayer de trouver quelques précieuses minutes pour répondre à ce sujet qui m'a énormément animée ces derniers temps, et moins depuis que j'ai décidé de "lâcher" mes tourments et de laisser Jeanne respirer un peu...
J'ai l'impression que ce sujet est quelque part lié à une question sur les caries que j'avais posé sur le forum bébé au naturel.
Voici le lien pour ceux qui voudraient lire plus en détail.
http://www.bebenaturel.info/forum/viewtopic.php?id=1519

Comme vous pourrez le voir, j'étais complètement affolée et pommée !
En bref pour ceux qui n'ont pas le temps de tout lire : des tâches blanches sur les dents de Jeanne (20 mois) sont apparues (aujourd'hui je me demande s'il y a vraiment des taches blanches ou si ce n'est pas seulement des couleurs différentes de l'émail). J'ai paniqué en pensant à une fluorose, et les dentistes que j'ai vus ne m'ont pas rassurée, loin de là.
Pour eux, ce sont des caries naissantes (caries du biberon car Jeanne s'endort au sein et tète encore pas mal la journée et la nuit aussi), ce serait une déminéralisation due à l'allaitement.
De fil en aiguille, j'ai découvert l'approche holistique (merci encore Anne-Rose), j'ai contacté sur son site Estelle Vereeck, qui m'a dit de sevrer Jeanne.
Voici le lien :
http://www.holodent.com/article-17750108-6.html#anchorComment
C'est le commentaire n°15.

Le relire me fait de nouveau froid dans le dos.
Sevrage donc à 12 mois grand maximum selon elle, pour ne pas aller contre le développement psychomoteur de l'enfant.
J'ai été très troublée par son propos, qu'elle justifie plus longuement dans les liens donnés plus haut.
Côté mastication, je trouve qu'elle fait fausse route, on peut allaiter et laisser l'enfant se servir de ses dents avec la diversification qui justement apparaît au moment des 1ères dents. Pour la déglutition, je ne sais pas, je ne suis pas convaincue. Pour la séparation, l'enfant peut téter tout en se séparant de sa mère, à son rythme, il part pour revenir par moment, puis repart pour ne plus revenir du tout au sein.

Aujourd'hui (je ne dis pas que je ne changerai pas d'avis !), je n'ai pas envie de me prendre la tête avec ça. J'ai vu les effets dévastateurs sur Jeanne de tous ces tourments que je lui ai imposés avec des visites chez plusieurs dentistes, des brossages de dents à l'en dégoûter à vie, mes yeux rivés sur ses dents à chacun de ses sourires...
J'ai décidé d'arrêter tout ça.

Des enfants se sèvrent naturellement vers 1 an, sans doute parce qu'ils n'ont plus besoin de se rassurer. Ca va dans le sens de LEUR chemin propre. Chaque enfant est différent, et mon coeur me dit que Jeanne, qui tète nettement moins lorsque je ne suis pas anxieuse, sait se rationner. Elle arrêtera lorsqu'elle se sentira prête. Bien sûr, il ne faut pas que la mère ait un blocage psychologique qui force en quelque sorte l'enfant à téter, mais si la mère est claire sur le pourquoi de l'allaitement, je suis convaincue que la nature fera bien les choses et que l'enfant s'arrêtera lorsqu'il sera temps de s'arrêter.

Peut-être aura-t-elle des caries, peut-être pas. J'aviserai à ce moment-là. Pour le moment elle est plus sereine car moi aussi, elle tète moins, la nuit aussi, et le brossage des dents comme nous le faisions avant le soir, redevient presque agréable. On a encore du chemin à parcourir pour effacer ce stress que nous lui avons mis avec toutes ces précautions de fous !
Ces troubles psychologiques, dont parle Estelle Vereeck, peuvent être justement dus à ma peur des caries et à mon obsession naissante pour Jeanne. Je précise aussi que les taches blanches sont apparues justement dans un grand moment de trouble, où il était question que je reprenne le travail, justement pour briser cette "fusion" qui gêne certains (peut-être justement parce que ça leur rappelle leurs propres manques et qu'ils préfèrent inconsciemment dire qu'ils ont eu ce qu'il fallait et que ces bébés maternés ont trop).
J'avais commencé à mettre une distance entre Jeanne et moi pour l'habituer doucement à la séparation et à l'espacement forcé des tétées. Résultat : taches blanches sur les dents, puis fièvre à 39,5° puis eczéma.
Pas mal comme langage du corps, non ? !
Depuis que je suis claire sur la direction à prendre, à savoir ne pas reprendre le travail, tout est rentré dans l'ordre.

Je pense qu'Estelle Vereeck, comme tout être humain, peut se tromper ! Qu'elle peut avoir des convictions profondes très subjectives, liées à son propre vécu, tout en étant de bonne foi et en trouvant tous les arguments du monde.

J'ai décidé de faire confiance à Jeanne et à la nature. Elle tètera tant qu'elle décidera qu'elle en a encore besoin.
Je lui fais confiance sur tout le reste, pourquoi pas sur ça. Elle est la mieux placée pour savoir ce dont elle a besoin.

Et juste pour répondre sur le point du maternage intensif hors de limites, qui nous met parfois au bout du rouleau, pour ma part, je constate avec le recul que ces grands moments de fatigue sont dus à mes doutes sur le maternage, et non sur le maternage en lui-même. Et plus je doute, plus Jeanne me rappelle à elle et la fatigue s'accentue.

Donc un seul mot d'ordre : rester zen, faire confiance à la nature et à nos enfants, et à nous-même...

Voilà.
Je constate que je suis toujours aussi concise...

aurélie

Messages : 3
Date d'inscription : 09/07/2008
Age : 37
Localisation : Gers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allaitement long, dents, déglutition, ... et marche

Message  sophy le Mer 24 Sep - 15:31

Tout à fait d'accord avec toi Aurélie; avant tout : ne pas stresser, rester zen et surtout se faire confiance !!!

Ps : moi non plus je n'aime pas trop cette Estelle, enfin ce qu'elle raconte au sujet du "sevrage etc.."

bises

sophy

Messages : 10
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 48
Localisation : Monbrun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allaitement long, dents, déglutition, ... et marche

Message  AnneRose le Mer 11 Mar - 19:48

Je viens de relire cette discussion dont je suis à l'origine ( Algrid l'avait "transmise ici" car je n'avais le temps et le courage de la faire au moment..), et voici ce que j'ai envie de dire aujourd'hui:
Il me semble moi aussi difficile de donner une limite généralisée à l'allaitement et je suis de plsu en plus convaincue que chaque allaitement est une histoire unique et que certains enfants longuement allaités peuvent être très autonomes et indépendants tandis que d'autres sevrés plus tôt peuvent malgré tout entretenir une fusion néfaste à leur développement.

Mais ce qui aurait été intéressant ici c'est d'avoir des témoignages d'enfants allaités longtemps et devenus grands et qui auraient des problèmes de déglutition ou de mastication par exemple suite à cet allaitement long?

En ce qui concerne mon expérience Juliette sevrée à 14 mois a très longtemps "avalé de travers" tandis que Benjamin allaité 3 ans n'a jamais eu ce genre de problème...Et puis allaitement long ne veut pas dire ne boire que du lait, puisqu'à partir de 6 mois environ les aliments solides sont introduits donc la mastication est "entrainée" quand même.

Avec Charlotte aujourd'hui (elle a un peu plus de 6 mois) je me pose beaucoup moins de questions, et malgré un allaitement à la demande jour et nuit je la sens beaucoup moins fusionnelle que mes deux autres loulous, ça rejoint ce que tu dis Aurélie : être détendue et se faire confiance est primordial! Et pour se faire confiance il faut savoir s'écouter, et écouter notre bébé.

Cependant, Sophie, il est dommage de "jeter le bébé avec l'eau du bain" comme on dit, même si l'avis d'Estelle Vereek concernant l'allaitement ne nous convient pas, tout son travail sur la symbolique des dents est extrêmement précis (je l'ai vérifié sur moi bon nombre de fois) et un outils passionnant et performant pour mieux se connaitre.

Bon, va falloir inviter un peu de monde sur le forum pour enrichir les échanges hein ! Wink

_________________
Anne-Rose
http://lecorpsenaccord.over-blog.com/
avatar
AnneRose
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 16/05/2008
Age : 44
Localisation : Villematier(31)

Voir le profil de l'utilisateur http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allaitement long, dents, déglutition, ... et marche

Message  AnneRose le Lun 27 Avr - 18:53

Après plusieurs échanges de mails avec Estelle Vereeck qui s'est montrée très ouverte à m'expliquer et développer son point de vue concernant l'allaitement long , elle a finalement écrit un nouvel article sur son blog, dont voici le lien : http://www.holodent.com/article-30063359.html

Je vous invite à aller le lire de façon complète (l'article et les liens qu'il contient), car je trouve qu'il contient des éléments qui permettent une meilleure compréhension du sujet qui nous anime.

Ensuite je rappelle que chacun est libre ici d'exprimer son point de vue quel qu'il soit mais tout en respectant les avis et points de vue différents, merci Very Happy Very Happy

_________________
Anne-Rose
http://lecorpsenaccord.over-blog.com/
avatar
AnneRose
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 16/05/2008
Age : 44
Localisation : Villematier(31)

Voir le profil de l'utilisateur http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allaitement long, dents, déglutition, ... et marche

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum