Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  AnneRose le Mer 21 Mai - 12:23

Il n'y a pas de "bonne fessée" !
Pourquoi les fessées, les gifles et même des coups apparemment anodins comme les tapes sur les mains d'un bébé sont-elles dangereuses ?

1. Elles lui enseignent la violence, par l'exemple qu'elles en donnent.
2. Elles détruisent la certitude sans faille d'être aimé dont le bébé a besoin.
3. Elles créent une angoisse : celle de l´attente de la prochaine rupture.
4. Elles sont porteuses d'un mensonge : elles prétendent être éducatives alors qu'en réalité elles servent aux parents à se débarrasser de leur colère et que, s'ils frappent, c'est parce qu'ils ont été frappés enfants.
5. Elles incitent à la colère et à un désir de vengeance qui restent refoulés et qui s'exprimeront plus tard.
6. Elles programment l'enfant à accepter des arguments illogiques ( je te fais mal pour ton bien) et les impriment dans son corps.
7. Elles détruisent la sensibilité et la compassion envers les autres et envers soi-même et limitent ainsi les capacités de connaissance.

Quelles leçons le bébé retient-il des fessées et d'autres coups?

1. Que l'enfant ne mérite pas le respect.
2. Que l'on peut apprendre le bien au moyen d'une punition (ce qui est faux, en réalité, les punitions n'apprennent l'enfant qu'à vouloir lui-même punir).
3. Qu'il ne faut pas sentir la souffrance, qu'il faut l'ignorer, ce qui est dangereux pour le système immunitaire.
4. Que la violence fait partie de l'amour (leçon qui incite à la perversion).
5. Que la négation des émotions est salutaire (mais c'est le corps qui paie le prix pour cette erreur, souvent beaucoup plus tard).
6. Qu'il ne faut pas se défendre avant l'âge adulte.

C'est le corps qui garde en mémoire toutes les traces nocives des supposées "bonnes fessées".
Comment se libère-t-on de la colère refoulée?

Dans l'enfance et l'adolescence :

1. On se moque des plus faibles.
2. On frappe ses copains et copines.
3. On humilie les filles.
4. On agresse les enseignants.
5. On vit les émotions interdites devant la télé ou les jeux vidéo en s'identifiant aux héros violents. (Les enfants jamais battus s'intéressent moins aux films cruels et ne produiront pas de films atroces, une fois devenus adultes).

A l'âge adulte :

1. On perpétue soi-même la fessée, apparemment comme un moyen éducatif efficace, sans se rendre compte qu'en vérité on se venge de sa propre souffrance sur la prochaine génération.
2. On refuse (ou on n'est pas capable) de comprendre les relations entre la violence subie jadis et celle répétée activement aujourd'hui. On entretient ainsi l'ignorance de la société.
3. On s'engage dans les activités qui exigent de la violence.
4. On se laisse influencer facilement par les discours des politiciens qui désignent des boucs émissaires à la violence qu'on a emmagasinée et dont on peut se débarrasser enfin sans être puni: races " impures ", ethnies à " nettoyer ", minorités sociales méprises.
5. Parce qu'on a obéi à la violence enfant, on est prêt à obéir à n'importe quel autorité qui rappelle l'autorité des parents, comme les Allemands ont obéi à Hitler, les Russes à Staline, les Serbes à Milosevic.

Inversement, on peut prendre conscience du refoulement, essayer de comprendre comment la violence se transmet de parents à l'enfant et cesser de frapper les enfants quel que soit leur âge. On peut le faire (beaucoup y ont réussi) aussitôt qu'on a compris que les seules vraies raisons de donner des coups "éducatifs" se cachent dans l'histoire refoulée des parents.

www.alice-miller.com
© 2008 Alice Miller

_________________
Anne-Rose
http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

AnneRose
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 16/05/2008
Age : 44
Localisation : Villematier(31)

Voir le profil de l'utilisateur http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  domdom le Mer 23 Juil - 15:32

je n'ai qu'une chose à dire, ça me donne envie de pleurer quand je lis cela car tant d'enfants subissent encore ces traitements. Il y a quelques jours une amie psychologue a carrément défendu une "petite fessée pour poser une limite dans le corps si la parole ne suffit pas", ça me révolte!

domdom

Messages : 28
Date d'inscription : 26/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  sophy le Mer 23 Juil - 17:04

Je viens de relire tout le post ( que je connaissait déja) et je trouve que le point : 5, "à l'age adulte" est un peu confus , en effet :


pour moi on a pas "obéi" on "s'est soumis" à la violence, nuance très très importante car c'est cette soumission qui implique la peur ,qui peut influencer notre comportement adulte et non le fait que l'on ai "obéi à nos parent". L'obéissance n'est pas synonyme de soumission et l'autorité n'est pas synonyme d'autoritarisme. Avoir de l'autorité sur ses enfants est incontournable, le faire dans le respect de sa personne et de son corps est possible et très souhaitable, nous en sommes toutes convaincues!

sophy

Messages : 10
Date d'inscription : 07/07/2008
Age : 48
Localisation : Monbrun

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  AnneRose le Mer 23 Juil - 17:20

Je suis assez d'accord avec toi Sophy sur cette nuance.
J'ai eu beaucoup de mal avec ce mot jusqu'à il y a peu; et je l'ai finalement "ré-introduit" dans mon vocabulaire une fois que les choses ont été plus claires pour moi : quand mes parents me demandaient d'obéir, ils me demandaient en fait de me soumettre, il n'y avait aucune notion de respect, alors qu'on peut demander à nos enfants de nous obéir plutôt dans le sens "Là je te demande de me faire confiance et de faire ce que je te demande".
J'avais d'ailleurs tout autant de mal avec le mot "autorité" que j'assimilais à une prise de pouvoir.

_________________
Anne-Rose
http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

AnneRose
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 16/05/2008
Age : 44
Localisation : Villematier(31)

Voir le profil de l'utilisateur http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  Géraldine le Lun 26 Jan - 17:42

Bonjour, mais alors que faire?? J'ai reçu pas mal de fessées(et pas que sur les fesses :/ ) petite, pourtant Mélusine n'en reçoit pas de ma part (bon, j'avoue que je prends beaucoup sur moi puisque ce serait comme un réflexe). Son père lui a beaucoup de difficultés à gérer les demandes de Mélusine et ses "bêtises" et aurait plutôt tendance à donner une tape sur ses mains... De fait (je ne suis pas sûre pour autant que ce soit lié; les enfants passent peut-être tous par ce cap??) , quand Mélusine est frustrées, elle frappe. Je lui explique qu'on peut l'exprimer d'autres façons et qu'il ne faut pas frapper. Mais comment faire autrement?? Et surtout comment aider monsieur qui ne veut pas lire les livres que je lui recommande et qui me demande d'arrêter de le convaincre que les fessées sont totalement inutiles??

Géraldine

Messages : 2
Date d'inscription : 26/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  AnneRose le Jeu 29 Jan - 11:37

Bonjour Géraldine,
difficile de te répondre car personne ne te donnera de recette magique toute prête, désolée...
C'est une multitude de solutions créatives à trouver au moment en se "branchant" sur son coeur , en se demandant comment on voudraient être traité dans la même situation par exemple.
C'est une prise de conscience de la valeur de l'enfant et du respect qu'il mérite.
C'est un travail sur soi et ses blessures d'enfance pour ne pas réagir au passé mais agir au présent.
C'est beaucoup de lâcher prise, une remise en question de ses priorités ( la déco du salon ou mon enfant: qui est plus important?).
C'est ouvrir les yeux sur le fait que le contrôle qu'on a besoin d'exercer sur notre enfant n'est que la réaction au contrôle exercé par nos parents sur nous.
Et plein d'autres choses encore...
Quand à essayer de convaincre ton conjoint...hum...quand je fais ça avec le mien il se braque et ça dessert la cause que j'essaie de défendre finalement!!transmettre par l'exemple plutôt?il y a quelqu'un qui a dit "commence par être les changements que tu veux voir!" : à méditer!(je me le redis pour moi aussi Wink)
Ce qui m'aide? les lectures (livres, internet...) et aussi les échanges avec les copines qui ont le même objectif.

Bon, je ne sais pas si je t'ai beaucoup aidé, hein?
Bon courage et au plaisir d'échanger avec toi Very Happy

(PS:Un petit passage par la case "présentation" du forum peut-être?)

_________________
Anne-Rose
http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

AnneRose
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 16/05/2008
Age : 44
Localisation : Villematier(31)

Voir le profil de l'utilisateur http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  AnneRose le Ven 13 Fév - 16:37

Une superbe vidéo sur le sujet : http://www.youtube.com/watch?v=Aj1fWgCeo-o

_________________
Anne-Rose
http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

AnneRose
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 16/05/2008
Age : 44
Localisation : Villematier(31)

Voir le profil de l'utilisateur http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  adelaide01 le Ven 13 Fév - 17:03

Bonjour,
mon loulou n'a jamais reçu de fessée et pourtant dès qu'il est en colère il va frapper et tirer les cheveux de tout le monde et nous avons beau lui expliquer qu'il peut s'exprimer autrement, il a comme une rage au fond de lui qui sort dans ces moments là No
C'est assez impressionnant!!! Je l'ai inscrit à des séances de baby gym à coté de chez moi en espérant que cela va pouvoir l'aider à s'extérioriser autrement Sad

adelaide01

Messages : 5
Date d'inscription : 01/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  AnneRose le Ven 13 Fév - 17:46

Bonjour Adélaïde,

je pense que c'est un peu réducteur de croire que comme on ne tape pas notre enfants il ne va pas taper.Car être tapé n'est pas la seule violence qui peut être faite à un enfant.
J'ai lu une fois cette phrase : "un enfant n'est pas violent de nature, un enfant violent est un enfant qui reçoit de la violence"Cette phrase résonne fortement en moi depuis.Le défi est de réussir à débusquer tout ce qui peut faire violence à un enfant, et c'est une sacré remise en question d'essayer d'en supprimer le maximum.
En essayant de me mettre à la place de mon enfant, mais de façon vraiment sincère, parfois je réalise que je lui fait vivre des situations violentes, et quand je peux je les évite, j'agis en amont, je modifie la situation.Quand je ne peux pas, le mieux que je puisse faire est d'accepter sa colère (mais pas sa violence) .
Peut-être que la gym l'aidera un peu à évacuer sa rage, mais ça ne supprimera pas la cause.
Je compatis avec toi car je sais combien on peut se sentir désoeuvrée dans ces moments là, pffff, pas facile,hein...

_________________
Anne-Rose
http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

AnneRose
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 16/05/2008
Age : 44
Localisation : Villematier(31)

Voir le profil de l'utilisateur http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  adelaide01 le Ven 13 Fév - 17:56

En fait, ces colères apparaissent suite à une frustration!! S'il n'a pas ce qu'il veut, il hurle et ensuite il tape!!! Que faire???

adelaide01

Messages : 5
Date d'inscription : 01/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  AnneRose le Sam 14 Fév - 20:53

Et c'est souvent qu'il ne peut pas avoir ce qu'il veut? est-il libre de demander et d'avoir ce qu'il veut quand ça ne le concerne que lui?
Parce qu'être frustré c'est contrariant c'est sûr, mais être très souvent frustré je comprends que ça mette en rage.
Souvent en y regardant de plus près on se rend compte que les conditions de vies que l'on offre à nos enfants font qu'ils sont très très souvent frustrés... on les oblige à plein de choses en décidant à leur place ce qui est mieux pour eux : ce qu'ils doivent manger, comment ils doivent s'habiller, quand ils doivent se laver, quand ils doivent dormir, se réveiller, etc... si on se met vraiment à leur place whouaaaaa!!!!

_________________
Anne-Rose
http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

AnneRose
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 16/05/2008
Age : 44
Localisation : Villematier(31)

Voir le profil de l'utilisateur http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  adelaide01 le Lun 16 Fév - 15:34

Mon p'tit loup est un petit garçon qui veut tout découvrir Very Happy et tout expérimenter: comme par exemple allumer la cheminée avec les allumettes ou faire des devoirs sur les cahiers des frères et soeurs c'est tellement mieux que sur les siens ( il en a deux sortes des petits pour enfants et les mêmes que ces frères et soeurs!!)
Lucas choisit les aliments qu'il mange depuis tout bébé!! Nous avons un p'tit bout qui mange uniquement du fait maison et du bio, et pourtant nous avons essayé pas mal de choses.
Mr décide de son heure de coucher depuis tout bébé et il est bien sûr très rare que ce soit à 20h30 21h et forcément il se réveille quand il est prêt Rolling Eyes
Il ne veut pas s'habiller si les vêtements ne lui plaise pas
L'acquisition du langage peut, peut-être, avoir un impact aussi, des fois il n'arrive pas à exprimer ce qu'il veut dire
je veux bien ne pas trop le fustrer, mais je ne compte pas le laisser tout faire, il y a un minimum de respect à avoir les uns pour les autres. J'essaie de faire évoluer mes enfants dans un univers où ils peuvent s'épanouir, et où tout le monde puisse trouver et faire sa place. Nous sommes 7 à la maison et vivre en harmonie passe forcément par des frustations, et je pense que savoir vivre en société c'est aussi accepter ou tout simplement surmonter ces frustrations Exclamation
je pense que le caractère de l'enfant y fait beaucoup

Je m'accomode de son comportement, je n'ai pas le choix!! les cris sont fatigant mais je crois aussi qu'il a besoin de cela pour évacuer une partie de cette frustration.
A bientôt

Adélaïde

adelaide01

Messages : 5
Date d'inscription : 01/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  AnneRose le Lun 16 Fév - 17:41

Ah oui, mes loulous sont aussi des explorateurs +++, je vois ce que tu veux dire Rolling Eyes Wink ça demande beaucoup d'énergie et de disponibilité pour les accompagner dans cette avidité d'exploration en toute sécurité, et le mieux que j'ai trouvé c'est d'essayer de trouver des relais, ne pas essayer de relever ce défi toute seule : le papa, leur grand-mère qui vient les voir une fois par semaine.

Pour la frustration par rapport au langage mon ainée à beaucoup pleuré jusqu'à savoir parler quand elle n'arrivait pas à se faire comprendre, dur-dur, pour elle et pour nous.Avec ma dernière je vais essayer d'utiliser le baby-sign pour rendre cette phase plus douce, on verra.

Après je ne prétends pas détenir de réponse ou solution miracle, hein, je ne suis qu'une maman en chemin vers plus de respect, tout comme toi Wink

Allez, bon courage à toi !sunny sunny

_________________
Anne-Rose
http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

AnneRose
Admin

Messages : 166
Date d'inscription : 16/05/2008
Age : 44
Localisation : Villematier(31)

Voir le profil de l'utilisateur http://lecorpsenaccord.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y a pas de "bonne fessée", par Alice Miller.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum